top of page
  • Facebook
  • Instagram

Le Mans

Le Projet

Pour cette 3ème édition, Baby Wall a été contacté afin d'intervenir au sein de l'hôpital du Mans... Forte de la diversité de ses connections avec de nombreux artistes elle met un point d'honneur à s'associer avec différents acteurs de la scène culturelle et picturale chaque année. Cette pluralité permet à l'association Baby Wall de se renouveler sans cesse et ainsi proposer des univers chaque fois différents à ses interlocuteurs... Cette année c'est avec l'univers graphique et végétal de Vanessa Piras que Tanala, chef de projet de l'association décide de s'associer. Une première rencontre avec les équipes hospitalières ainsi que les membres de l'association qui soutiennent cette action a eu lieu le 02 Juin 2021. Une estimation d'environ 100M2 a été effectuée pour la réalisation de fresques au sein des bâtiments en cours de rénovation. Une première idée de thème a été lancée autour des cultures du monde...voyage, motifs et paysages. C'est autour de celles ci que les deux artistes se pencheront prochainement afin de réaliser les recherches pour habiller les couloirs et ainsi apporter la vie extérieure à l'intérieur de l'hôpital.

.jpg
338519683_758676788977476_9059139562573197317_n.jpg

Les Artistes

C'est Grace à l'association les mômes de mar'hie que les deux artistes, Tanala et Vanessa Piras se sont vues confié ce nouveau projet au sein du camps à l'hôpital du Mans. Ce duo de peintre muraliste se lancent le challenge d'intervenir sur une surface de plus de 200M2. L'association propose cette fois ci un univers différent de celui réalisé pour la Guyane ou à Paris. Monde végétal et animal se rencontrent alors pour apporter une explosion de couleur à ce service

Le projet en image

Notre partenaire
 

L’association « Les mômes de Mar’hie » à la manœuvre 

Le projet a pu voir le jour grâce à l’association sarthoise « Les mômes de Mar’hie » créée en 2006 qui mène des actions pour les enfants. Une cagnotte en ligne a été lancée par l’association afin de réunir le budget pour mener à bien ce projet. Vanessa Piras et Tanala sont d’ailleurs logées chez des membres de l’association pendant la durée du chantier. 

bottom of page